Biodalg - micronutrition animale
Protège le monde animale, respecte l'environnement.
Un conseil, une question ? 04 75 26 20 24

IODAMINE RUMINANTS TRADITION (certifiée Ecocert®)

 
Chèvres
 
Moutons
 
Brebis
 

Présentation :

Chez les ovins caprins, par son influence sur le métabolisme général et les glandes endocrines, la Iodamine  renforce le système immunitaire et diminue les risques microbiens et parasitaires.

Chez la brebis : augmentation de la production  laitière, croissance harmonieuse des agneaux.

- Chez la chèvre : pic de lactation plus élevé et persistant, groupage naturel des chaleurs.

Divers
IODAMINE ET SYMBIOTONIC RUMINANT

Témoignage de Delphine Lamberti, Installée depuis octobre 2013 en Agriculture Biologique aux Avondons à Boulc, qui élève des brebis laitières Manech Têtes noires pour produire yaourts, caill’doux et fromages (pâte pressée, pâte molle) de mars à octobre. Cette race rustique des Pyrénées basque, magnifiquement cornue, donne un lait de très bonne qualité fromagère.
 
Vaches
 

Chez les bovins en supplémentation  quotidienne la Iodamine rééquilibre la ration de base en cas de carences induites par l'excès de nitrates dans l'eau de boisson. Elle est particulièrement utile pour le déclenchement des chaleurs discrètes ou absentes chez la femelle : diminution de l'intervalle vêlage-retour en chaleurs tant chez les laitières que chez les allaitantes. La Iodamine régularise le taux des cellules dans le lait par son action sur le système hépatique des grandes laitières. Elle contribue à la production de jeunes robustes et sains, accélère leur croissance et stimule le taureau pendant la période des saillies.

 Composition :

Le noyau minéral

Trois métaux importants pour le ruminant sous forme d’oxyde : oxyde de zinc, de manganèse, de magnésium. La formule contient 10% d’oxyde de magnésium (Mg) soit pour une dose quotidienne moyenne de 30 à 40g de Iodamine, 3 à 4g de Mg. C’est une source de magnésium intéressante pour la prévention de la tétanie d’herbage : la posologie est de 50g de Mg par vache et par jour, mais une cure de un mois de Iodamine peut aider à prévenir certains accidents métaboliques à la mise à l’herbage. L’apport en Phosphore et Calcium est réalisé par le phosphate monocalcique d’origine minérale.

Le noyau végétal

-  L’artichaut/cardon , le fenugrec, le calendula, apportent la vitamine E, les vitamines du complexe B, et de la pro-vitamine A réservoir naturel de la vitamine A

 - Les levures spécialement sélectionnées contiennent des niveaux élevés de sélénium organique présent sous sa forme originale : la sélénométhionine, hautement assimilable.

 Les femelles laitières (vache, brebis, chèvre) ont un métabolisme hépatique particulièrement actif et le foie, véritable plaque tournante de l’organisme, est impliqué dans toutes les réactions métaboliques ; l’artichaut par ses vertus de détoxication, de drainage, va faciliter le fonctionnement de cet organe.

Une supplémentation en IODAMINE pendant plusieurs semaines chez de grandes laitières et les poulinières a été suivie d’effets positifs au niveau de l’assimilation de la ration et de la production laitière sur le plan qualitatif et quantitatif.

- Le noyau algues marines

à base de lithothamne et de fucus, originaires de Bretagne, soigneusement préparées, les algues marines sont une source irremplaçable d’oligoéléments et de minéraux. Le lithothamne plus particulièrement pour le calcium, le magnésium, et le fucus pour l’iode, le potassium et le fer. Dans les régions éloignées des pluies océaniques, une cure est nécessaire pour les ruminants afin de préserver leur équilibre minéral, élément essentiel de la lactation et de la reproduction.

- Les peptones iodées

Les peptones sont des molécules organiques azotées (protéines) obtenues par hydrolyse enzymatique de substrats végétaux ou animaux.

 Les peptones iodées sont obtenues par hydrolyse enzymatique de gluten de blé (garanti non O.G.M) et ajout d’un aditif iodé. L’ensemble donne un composé stable bien toléré par l’organisme et représente une source d’iode très intéressante pour les ruminants.

 

Iodamine brebis, chèvre tradition

Pas de photo

Iodamine brebis, chèvre tradition
Seau de 5 kg

Prix unitaire :
87,00 €TTC
 
Quantité :  
 

Pas de photo

Iodamine brebis, chèvre tradition
Seau de 10 kg

Prix unitaire :
125,00 €TTC
 
Quantité :  
 

Pas de photo

Iodamine brebis, chèvre tradition
Sac de 25 kg

Prix unitaire :
259,00 €TTC
 
Quantité :  
 
 
 

Iodamine vache tradition

Iodamine vache tradition
Seau de 5 Kg

Prix unitaire :
87,00 €TTC
 
Quantité :  
 

Iodamine vache tradition
Seau de 10 kg

Prix unitaire :
125,00 €TTC
 
Quantité :  
 

Iodamine vache tradition
Sac de 25 kg

Prix unitaire :
259,00 €TTC
 
Quantité :  
 
 
 
Triman
 

POSOLOGIE :

A force de recouper les informations provenant des exploitations, à force d’interroger et d’écouter, nous avons compris qu’une posologie de type standard ne faisait  que répondre aux normes exigées par l’étiquetage.

La posologie sera différente suivant l’histoire du troupeau et dans le troupeau suivant l’histoire du chaque sujet. Pour les bovins, nous avons expérimenté la Iodamine en parallèle avec des produits iodés, qui ne ciblaient que la iodémie sanguine. Résultat : la Iodamine et le produit iodé de synthèse ramenaient le taux d’iode à la normale en 4 semaines environ, le taux des vaches sous Iodamine montait ensuite beaucoup plus haut mais les deux lots voyaient ensuite leur taux décliner rapidement dès que l’apporte d’iode cessait. Le schéma idéal consiste donc à donner à une vache laitière  1 mesure par jour pendant le dernier mois de la gestation afin de rétablir l’ensemble des minéraux et oligoéléments puis une demie-mesure pendant toute la lactation.

MODE D’EMPLOI :

Complémentation pendant 30 jours minimum (1 mesure  = 40 g) :

Incorporer à 1/2 dose les 3 premiers jours.

Iodamine bovins :

-  Veau :  ½ mesure par jour

- Vache : ½ à 1 mesure par jour suivant la race et le gabarit

- Taureau : 1 mesure par jour

(soit une mesure de 40 gr par jour pour 500 kg)

 Iodamine Ovins / caprins :

 - Agneau  /Chevreau : 4 gr / jour – 1 mesure pour 10 sujets environ      

- Brebis / chèvres :  7 à 10  gr / jour – (2 mesures pour 10 sujets environ) à commencer 2 à 3 semaines avant la mise-bas.

Cure d'un mois, possibilité de continuer à 1/2 dose pendant la lactation.

- Reproducteurs en période de lutte : 8 gr / jour – 1 mesure pour 5 reproducteurs

Démarrer 2 à 3 semaines avant les saillies. Cure de 1 mois.

 

Un protocole adapté à votre élevage peut être établi avec Biodalg

 

INFO LIVRAISON

Les colis sont remis au destinataire CONTRE SIGNATURE par un transporteur.

En cas d'absence,  le colis sera repris par le transporteur. Un avis de passage vous sera délivré.


 
 

Navigation

Moteur de recherche

Menu principal

Menu secondaire

Retour en page d'accueil
haut de page