Cart 0

Iodamine Ruminant® : nourrir mieux sans nourrir plus !

Pour les vélages de fin d'hiver - début de printemps, le dernier mois de gestation est marqué par des besoins  particuliers en minéraux, oligoéléments et vitamines, alors que les volumes alimentaires absorbés sont limités, d'où l'intérêt de la Iodamine Ruminant®. Elle apporte l'Iode et le Sélénium sous forme organique, les algues marines et le lithothamne sont aussi des sources d'oligoéléments qui offrent une biodisponibilité optimale. Vous améliorez ainsi le rendement d'assimilation de la ration, vous répondez aux besoins spécifiques de cette période d'une façon naturelle et sans surcharger les émonctoires. 

L’iode est un élément très volatile, les teneurs des plantes et des tissus animaux sont très faibles (de l’ordre de quelques ppb (partie par billion) d’où la grande difficulté à doser l’élément. On peut écrire que globalement la carence en iode est générale en France et en Europe, pour les humains comme pour les animaux. Mis à part les cas en milieu hospitalier de médicaments iodés administrés à la mère ou au nourrisson, ou l’utilisation en radiologie de produits de contraste iodés qui peuvent aboutir à un apport iodé excessif, généralement Le mode de vie et l'alimentation aboutissent inexorablement à une déficience en iode.

Chez les vaches et brebis laitières le phénomène est spectaculaire : toutes les analyses sont bien en deçà de la dose minimale et on se demande comment ces animaux si fortement carencés en iode, sélénium ou zinc peuvent continuer à produire.

Notons que l’excès de calcium si fréquent dans les rations perturbe le métabolisme de l’iode ; mais le grand problème de ces trente dernières années tient en une phrase qui résume à elle seule la gravité du constat : « l’excès de nitrates perturbe le métabolisme de tous les oligoéléments et de l’iode en particulier »

Des régions comme la Bretagne où l’eau de boisson des animaux atteint des niveaux records de nitrates sont en carence induite d’iode malgré les pluies océaniques. Ce n’est pas un hasard si la Iodamine Ruminant® administrée régulièrement dans des élevages bovins laitiers fait exploser les compteurs sur tous les points :

• Réduction de la mortalité des nouveau nés avec diminution de la sensibilité aux infections microbiennes ou parasitaires . (« Chez le nouveau-né goitreux (carencé en iode) une coccidiose (maladie parasitaire intestinale) est rapidement mortelle malgré un traitement habituellement efficace » ( Ph.CHAPUIS Les oligoéléments en médecine et biologie)
• Réduction significative du nombre de mammites
• Optimisation de l’absorption de la ration journalière
• Augmentation de la production laitière avec augmentation de la quantité de matière grasse
• Manifestations franches des chaleurs chez les génisses, groupage des chaleurs chez les petits ruminants.

La Iodamine Ruminant® a été élaborée par le Laboratoire Biodalg il y a plus de 20 ans. Nous avons peu à peu modifié la formule pour que les éleveurs puissent l’utiliser avec succès en élevage Biologique ou conventionnel.

Dernière modification importante : l’apport en Iode assimilable Pendant des années, la caséine iodée a fourni l’apport principal en iode. Depuis 2014, le laboratoire Biodalg devançant les recommandations de la législation Européenne a remplacé la caséine iodée (origine animale) par les peptones iodées (origine végétale ; le blé) tout en gardant la même efficacité.

Le printemps approche et à la mise à l’herbe les cas de tétanie d’herbage (bovins) et d’entérotoxémie (ovins-caprins) vont apparaître comme chaque année. Une protection en amont est possible elle consiste à distribuer de la Iodamine Ruminant® à tout le troupeau, grands et petits pendant 2 mois à partir du mois de mars.

DÉCOUVREZ LA GAMME !

Cliquez sur l'image ci-dessus.

Crédits photos : © Buffy1982 - ©  Keith Naylor - © txakel - © redcarpett - © Fotolia.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ J'accepte
Back to top